"Tout va finir par rentrer dans le désordre..."

Début 17.03.2020 (premier jour de confinement). Fin 03.05.2020 (premier jour de déconfinement)


"Tout va finir par rentrer dans le désordre..." ou une tentative de traduire la sensation de vulnérabilité procurée par l’énigme que renferme en moi ces moments vécus. Une énigme presque mystique s’il n’y avait pas toute la difficulté d’appréhender la distanciation physique et sociale mais aussi la peur qu’un proche soit atteint, voire pire. Il faut dire que ceux qui nous gouvernent excellent dans l’art d’installer les conditions du désordre au lieu de l’anticiper, tout comme ils excellent dans l’art de détourner l’attention une fois les premières mesures d’urgence fort logiquement prises, aidé en cela par certains médias qui jouent leur jeu de manière insidieuse pour ne pas dire scandaleuse. Et s’il est de bon ton de faire du bruit et d’applaudir par sa fenêtre chaque jour à 20h00 précises le courage des personnes qui se trouvent en première ligne au lieu de leur donner les moyens de veiller sur notre santé et nos vies sans les mettre eux-mêmes en danger ou en situation de tension innommable; à mon tour de céder à la tentation de détourner votre attention, mais pour d'autres raisons, histoire de prendre un peu de distance. En vie au milieu de tout ça, je dépose ici quelques images silencieuses…

Salzinnes / Namur (BE)

Using Format